Assainissement collectif


Les eaux usées sont collectées par le réseau public d’assainissement puis transportées vers une station de traitement des eaux usées chargée de traiter l’eau et de la rejeter dans un milieu aquatique mais également d’éliminer les déchets résultant du traitement (boues).


Mode de gestion

Depuis 1970, les communes ont pour compétence la gestion des services de l'eau. Différents modes de gestion sont possibles :

  • la régie directe : la commune ou le groupement intercommunal assume directement la gestion;

  • la gestion déléguée : la commune ou le groupement intercommunal délègue un service à une entreprise spécialisée, pour une durée donnée. Il en existe deux types : la concession (le concessionnaire du service finance, réalise et exploite les équipements pour le compte de la collectivité) ou l'affermage (le fermier exploite et entretient les équipements uniquement ).


Traitement des eaux usées

Les technologies de traitement employées sont variables en fonction de la population raccordée, de la nature des effluents à traiter et de la sensibilité du milieu récepteur.

Sur le bassin versant, on dénombre 30 stations communales de traitement des eaux usées. Quatre technologies différentes sont utilisées :

  • les boues activées utilisent les bactéries comme outil de traitement;

  • les filtres à sable utilisent le sable pour filtrer l'eau et capter les polluants;

  • les lits plantés de roseaux utilisent les plantes ayant un pouvoir épurateur;

  • les lagunages utilisent la décantation des matières et la dégradation des polluants dans le temps.

 

Opération "contrat global"

Les travaux de réhabilitation des réseaux et de la station de traitement des eaux usées de Mézilles ont débuté fin avril 2015 sous maitrise d’œuvre du bureau d'études Artelia. Terminés à l'automne 2015, ils ont consisté à :
STEP Mézilles
  • la réfection de 300 m linéaire de canalisation;
  • la reprise de 5 regards et de 10 branchements;
  • l'extension de la canalisation jusqu'à la nouvelle station;
  • la réhabilitation du poste de refoulement terminal;
  • la création d'une nouvelle station de type filtres plantés de roseaux d'une capacité de 480 EH avec traitement tertiaire en remplacement de l'ancienne.

 

 

Opérations "contrat global"

En 2016, plusieurs études ont été lancées :
  • Depuis février 2016, la commune de Villeneuve-les-Genêts a missionnée le bureau d'études Hydrorestore afin de réaliser une étude préalable aux travaux de réhabilitation de la station d'épuration. La restitution des résultats de cette étude a eu lieu en février 2017.
  • Sur les communes déléguées de Villefranche et de Dicy, l'Agence technique départementale de l'Yonne a présentée en juin 2016 une étude de faisabilité pour la mise en place d'un assainissement collectif commun. Les différents scénarios proposés sont à l'étude par la collectivité.
  • A Champignelles, le bureau d'études Buffet est chargé de réaliser le diagnostic du réseau d'eaux usées et de la station d'épuration. Débuté en juillet 2016, cette étude devrait se poursuivre jusqu'en décembre 2017. L'objectif est de proposer un programme de réhabilitation de l'ensemble du système d'assainissement collectif.

Le premier semestre 2017 a vu le démarrage de nombreux diagnostics de systèmes d'assainissement communaux comme à Fontaines, Champcevrais, Saint-Privé, Fontenoy-Levis, au hameau du Deffand à Saints-en-Puisaye ou encore à Tannerre-en-Puisaye.

Ces diagnostics, réalisés en 4 phases, ont pour objectifs d'identifier et de caractériser les anomalies de fonctionnement sur les réseaux d'eaux usées et/ou pluviales ainsi que de mesurer les charges polluantes arrivant et sortant de la station d'épuration afin de proposer des travaux de réhabilitation si nécessaire et ainsi garantir le bon fonctionnement et améliorer l'exploitation du système de collecte et de traitement des eaux usées.