Continuité hydro-écologique

 

Depuis très longtemps, les cours d'eau ont été artificialisé et de nombreux seuils permettant d'utiliser l'énergie hydraulique construit. Or, depuis une cinquantaine d'année, ces ouvrages ne sont pour la plupart plus utilisés pour l'usage qui avait motivé leur construction. Ils ne sont donc bien souvent plus gérés ni manœuvrés.

aval vanne


En créant une chute d'eau artificielle, un seuil modifie la ligne d'eau et la pente naturelle du cours d'eau. Les eaux courantes se transforment alors en une succession de retenues d'eau stagnantes, pouvant provoquer :

 

  • un ralentissement et une uniformisation de l'écoulement;

  • une modification de la température;

  • une augmentation de l'eutrophisation, représentée notamment par les proliférations algales, du fait d'un apport en éléments nutritifs (phosphore, azote...) en provenance du bassin versant et du faible renouvellement des eaux;

    schéma continuité écologique
  • une baisse de la quantité d'oxygène dissout dans l'eau;

  • une diminution de la quantité d'eau à l'étiage, due à l'évaporation plus forte des eaux stagnantes en période estivale;
  • un débit réduit à l'aval de l'ouvrage (débit réservé) ou encore de brusques variations de débits (éclusées) en cas de dérivation des eaux;
  • une diminution de la capacité auto-épuratrice du cours d'eau;

  • une augmentation des hauteurs d'eau en amont de l'obstacle, pouvant être accompagnée d'un élargissement du cours d'eau.


Face à ces constats, une stratégie nationale de restauration de la continuité écologique visant à retrouver des rivières vivantes, dynamiques et fonctionnelles, capables de rendre de multiples services a été définie.

La continuité écologique, dans une rivière, se définit par la possibilité de circulation des espèces animales (accès aux zones de reproduction, de croissance, d'alimentation ou d'abri), le bon déroulement du transport des sédiments et le bon fonctionnement des réservoirs biologiques.

Pour répondre à ces objectifs, différents degrés d'intervention sont envisageables :

  • l'effacement de l'ouvrage;
  • l’abaissement de l'ouvrage;
  • l'ouverture des vannes;
  • l'installation de dispositifs de franchissement.

Afin de mieux comprendre le fonctionnement d'une rivière et les enjeux liés à la continuité écologique, visionnez la vidéo Redonnons libre cours à nos rivières !

 

Opération "contrat global"

Le bureau d'études ARTELIA travaille actuellement avec 17 propriétaires d'ouvrages sur les cours du Loing, de l'Ouanne et du Branlin afin de restaurer la continuité écologique. L'objectif de cette étude est d'établir un diagnostic précis de chaque ouvrage puis de proposer à chaque propriétaire plusieurs scénarios d'aménagement possibles. La restitution du diagnostic de fonctionnalité a eu lieu en janvier et les diverses propositions d'aménagement ont été présentées aux propriétaires en juin 2017.

visite AvallonDébut juillet, a été organisé une visite de plusieurs sites aménagés dans la vallée du Cousin à proximité d'Avallon afin de montrer concrètement aux propriétaires des exemples de restauration de la continuité écologique.

Un schéma du fonctionnement hydraulique du Loing a été dressé dans le cadre de cette étude.

 

 

Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez consulter la brochure de l'ONEMA "Pourquoi rétablir la continuité écologique des cours d'eau?"

Vous êtes propriétaire d'ouvrage et avez un projet d'aménagement, la régie rivière est à même de vous aider dans le montage de celui-ci.