Plans d'eau

 

Les plans d'eau sont des étendues d'eau stagnantes plus ou moins profondes d'origine naturelle ou anthropique qui répondent à diverses dénominations selon leur destination, leurs usages ou leurs caractéristiques physiques : étangs, lacs, retenues...


Les plans d'eau sont riches en biodiversité. Ils hébergent certaines espèces de poissons qui leur sont inféodées (omble chevalier, corégone). Étendues d'eau fermées, les plans d'eau fonctionnent comme un piège à éléments polluants. Ces polluants sont stockés dans les sédiments et parfois dans les différents compartiments de l'écosystème (faune, flore).


plan d'eau beauneLes plans d'eau, ce sont aussi des milieux artificiels de toutes tailles. Depuis de nombreuses années, la prolifération de ces milieux artificiels constitue une menace pour l'amont des cours d'eau (tête de bassin versant comme en Puisaye) et pour la libre circulation des poissons et des sédiments.


Les différences entre les deux milieux sont nombreuses et les impacts sur la qualité et le fonctionnement des cours d'eau peuvent être importants :

  • caractéristiques physico-chimiques (température de l'eau élevée en été, stockage et relargage de sédiments, abondance d'éléments nutritifs);
  • caractéristiques morphologiques (substrat de type limon - vase, vitesse de courant faible à nulle, profondeur pouvant être élevée);
  • évolution du débit (évaporation, infiltration);
  • type d'habitats et de colonisation par la faune et la flore.


Aussi, pour préserver l'ensemble de l'écosystème aquatique, une bonne gestion des plans d'eau s'impose.


Dans le cadre du réseau Natura 2000, le pays de Puisaye-Forterre a édité en 2008 un guide de gestion des étangs.

 

 

Opération "contrat global"

Une étude sur les étangs de Puisaye a été réalisée en 2016 dans le cadre d'un stage de fin d'études. Il s'agissait d'inventorier les plans d'eau, de préciser leurs caractéristiques et d'établir une classification afin de mettre en avant des objectifs de gestion en fonction des enjeux de chaque catégorie d'étangs identifiée.

En 2017, cette étude a été poursuivie et affinée notamment sur les bassins de la Chanteraine, de la Chasserelle et de la rivière Rouge où les enjeux écologiques et hydrauliques sont les plus importants. Suite à ce travail, vous pouvez consulter :

 

 

Vous êtes propriétaire de plan d'eau et avez un projet d'aménagement, parlez-en à la régie rivière qui pourra vous aider administrativement, techniquement voire financièrement.